Vous en voyez tous les jours sur Somhome : les chambres à louer au sein d’appartements familiaux sont devenues monnaie courante. Cette forme d’habitat n’est pas nouvelle, et fait même partie des plus anciennes formes de location. On se rappelle notamment des pensions, ces petits hôtels tenus par des particuliers qu’on retrouve tout au long de la littérature classique française.

Une chambre dans un appart : pourquoi ?

Mais alors, pourquoi choisir de louer une chambre chez un particulier ? Tout d’abord, pour une question de prix ! Une étude réalisée en 2013 par l’OVE (Observatoire national de la vie étudiante) explique que le coût d’une chambre chez l’habitant est d’en moyenne de 312€, comparés aux 426€ déboursés en moyenne pour une location classique.

De plus, comme le contact se fait de particulier à particulier, il n’y a aucun frais d’agence à débourser ! Et ça, chez Somhome, on aime bien.

Bien que différente d’une location classique, la location d’une chambre chez l’habitant répond aux mêmes règles légales. Ainsi, un bail doit être signé si le locataire fait de sa chambre sa résidence principale. Nous vous conseillons quoi qu’il arrive de toujours signer un bail afin de vous prémunir de tout litige, et de bien fixer les conditions de départ, ainsi que du montant du loyer. De plus, la signature du bail vous prémunit également contre certaines pratiques abusives, comme le fait d’interdire l’accès à certaines parties du logement (cuisine, salle de bain), ceci étant contraire au décret du 30 Janvier 2002 sur les normes de décence d’un logement en location.

L’équipement d’une chambre chez l’habitant doit être le même que dans le cas d’une location meublée : depuis le décret du 31 Juillet 2015, les locations meublées doivent être composées d’un certain nombre d’éléments, dont la liste complète est disponible ici.

photo-1424020128429-a60765861de1

Alors, bon plan ou galère ?

Evidemment, le fait de partager l’appartement avec une famille, ou au moins d’autres personnes, ne donne pas la même liberté d’action et de mouvement que dans le cadre d’une location seul(e). Ainsi, au contraire d’une colocation où l’entente est préalable – ou au moins recherchée dès le départ, il faudra dans le cas d’une chambre chez l’habitant composer avec d’éventuelles différences de rythmes, de tolérance au bruit et de philosophies de vies. Quoi qu’il arrive, vous ressortirez enrichi d’une telle expérience ! Et puis, vous pourrez peut-être bénéficier de quelques extras, comme le repas en famille du dimanche midi, par exemple 😉

Toutefois, la chambre chez l’habitant permet également d’être entouré, surtout si vous venez d’arriver dans une nouvelle ville et que vous ne connaissez pas encore grand monde. De plus, il est toujours plus agréable de vivre dans un appartement plus grand, plus spacieux et mieux équipé qu’une studette de 9m² !

Pour aller un peu plus loin…

Un nouveau type de chambre chez l’habitant, encore moins cher et plus solidaire existe : le logement intergénérationnel. Dans ce cas, ce sont des personnes âgées qui proposent une chambre chez eux contre un peu de temps et de compagnie, ainsi qu’un (souvent très raisonnable) loyer. C’est l’assurance de faire de belles rencontres en plus de bénéficier d’un bon plan pour son appart !

A propos de l'auteur

Related Posts

Vous êtes l’heureux propriétaire d’un appart, d’une maison ou encore d’un palace que vous...

  On ne se refait pas chez Somhome : ce qu’on aime, c’est vous aider ! Nous revoilà donc avec un...

Avec l’explosion des sites issus de l’économie collaborative tels que Airbnb et Homeaway, la...

Laisser un commentaire