Comme chaque semaine, on vous a concocté une petite liste avec toutes nos adresses favorites. Et cette fois-ci, c’est le 10ème arrondissement de Paris que nous avons passé au crible : restos, bars, marchés, petites épiceries et autres … Tout est là, pour avoir dès maintenant pleins d’idées pour vos prochaines sorties dans votre nouveau quartier.

Le 10ème, est un arrondissement désormais très prisé de la Rive Droite, où de nombreux étudiants se partagent en colocation les grands et vieux appartements haussmanniens. Cosmopolite et très dynamique, c’est un endroit où théâtres, cafés et restaurants ne désemplissent pas. Occupant une position stratégique entre les Grands Boulevards donnant sur Montmartre, la place de la République et au-delà, Bastille et Belleville, le 10ème arrondissement semble au milieu de tout. Cet arrondissement regorge de bonnes adresses, vous n’en aurez jamais fini d’en découvrir au détour des rues que vous arpenterez…

 

Allez, on vous dit maintenant pourquoi on aime le 10ème !

SHOPPING

Tout d’abord, sachez que le 10ème est un repère à petites boutiques toutes plus sympas les unes que les autres.

On commence avec Afwosh (10 rue d’Hauteville). Ce concept store coloré est un vrai spot shopping. Allez y faire un tour en sortant du boulot, il n’y a pas mieux pour se changer les idées à coups de bijoux, vêtements, accessoires, et même petits jeux d’enfants. Il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses !


Claudie Pierlot, Maje, Agnès B… La rue de Marseille est peuplée de magasins de prêt à porter branchés et pourrait bien être le paradis des modeuses parisiennes.

Au numéro 2, de cette même rue, se trouve Centre Commercial :  un concept store qui regroupe des vêtements principalement fabriqués en France, au Danemark ou en Angleterre. Des vêtements oui, mais aussi des livres, des meubles, des vélos, et des œuvres d’art. Tous ces objets vendus possèdent une dimension locale, environnementale, éthique. Seul bémol :  les prix grimpent très vite.

centre com

Au numéro 61 de la rue de Hauteville, vous entrez dans la boutique Jamin Puech, qui vend des sacs magnifiques et originaux. C’est en plus un endroit plein de charme, avec son vieux canapé et son côté underground. Quoi qu’il en soit, l’affaire est dans le sac !

Les mamans du quartier trouvent leur bonheur chez Anais et Martin, au 13 rue des Recollets. Un dépôt-vente, avec des vêtements de très bonne qualité et en très bon état, pour les garçons comme pour les filles.

anaiset

Liza Korn (19 rue Beaurepaire) est une boutique de prêt-à-porter, qui vend aussi des accessoires divers et variés, qui changent de ce que l’on peut trouver dans les grandes enseignes. On peut y dénicher des articles uniques et vraiment originaux.

liza

La boutique A.P.C. (5 rue de Marseille) est la boutique parfaite pour remplir sa garde robe de pièces à la fois sobres, de bon goût, toujours dans le coup en restant classique. Une façon simple de se tenir au courant sur la manière de s’habiller sans se prendre la tête !

MARCHES

Le Marché St-Quentin (85 bis, boulevard Magenta) est le stop incontournable du week end. Le marché, avec son côté village, vaut le détour ne serait-ce que pour sa verrière et son petit kiosque. Il y règne une atmosphère vraiment très sympa avec plusieurs stands qui font aussi traiteur pour le déjeuner.

march quentin


LIBRAIRIES

Au 32 rue des vinaigriers, se trouve une librairie qui vaut le détour. La première surprise : la vitrine. Vous trouvez dessus des mots laissés par les gens. Puis vous entrez dans cette librairie absolument minuscule. Ici, c’est au lecteur de se faire une place parmi les livres. Cela ressemble à une chambre d’ado mal rangée, mais c’est une bonne adresse pour remplir les rayons de sa bibliothèque.


L’ouvre-Boîte (20 rue des Petites-Ecuries) est une petite librairie de quartier, conçue comme un lieu de vie. Ici, on vous conseille, et il y a même des ateliers organisés pour les enfants en sous-sol.

l'ouvreboite

RESTOS

Le Bob’s Juice Bar (15 rue Lucien-Sampaix) est la cantine bio la plus branchée de Paris ! Ici, la spécialité, ce sont les jus frais pressés, préparés tous les jours avec des fruits et des légumes pour faire le plein d’énergie et de vitamines. Mais on peut aussi déguster des soupes, des salades, des futomakis, des bagels vegan et tous les desserts à l’anglo-saxonne (muffins, cookies). C’est très bon et dépaysant : on s’y croit à San Francisco.


Que diriez-vous de déguster les larmes du tigre ? Avouez que le nom fait rêver. Tous les noms sont évocateurs dans ce délicieux restaurant thaï : le Ari (3 rue des Récollets). On vous recommande l’incontournable curry à la noix de coco et toutes les autres subtiles associations sucré-salé.

Le Pink Flamengo (67 rue Bichat) viendra vous sauver ces soirs où vous n’avez rien envie de faire. Cette pizzeria propose produits frais avec des pizzas aux noms d’artistes et celles-ci sont aussi bonnes qu’à Rome et même plus originales. Pour pique-niquer au bord du canal, on vous donne un ballon rose gonflé à l’hélium et le livreur vous repère.

pink


Si vous appréciez les cuisines du monde, allez faire un tour au Cambodge, 10 avenue Richerand. Et cette adresse vaut le détour. Leur bobun est top, comme beaucoup de plats qui figurent à la carte !

L’entrée du Floyds (11 rue d’Enghien) sent l’Amérique des grands espaces avec son comptoir à bourbons. Ensuite, on entre dans une sorte de restaurant clandestin au bout d’un couloir avec une salle blanche et brique à double fond, des cactus, du mobilier dépareillé et un agréable parfum de fumée. Si vous aimez les grillades, cette adresse est pour vous !

Chez Prune est un vieux café un peu grunge aux plafonds hauts et à la lumière tamisée. On vous y propose une cuisine d’inspiration française à déguster en salle ou en terrasse. Le dimanche, Il est pris d’assaut pour son brunch servi à un prix raisonnable.

chezprune


La Cour des Petites-Ecuries est le spot semi-caché où il fait bon traîner ces soirs d’été. Un petit verre en terrasse, puis on saute sur celle d’à côté pour dîner de tapas, on re saute en face pour le digeo… Bref, on y passe sa soirée à la cool avec des gens ouverts, et pour le dîner c’est chez Blah Blah que ça se passe ! On vous y propose des tapas à tomber ! Ils changent au fil des saisons, et sont à la fois très inattendus, légers, délicieux et copieux.

Le Tricycle (51 rue de Paradis) est une adresse de street food proposant des hot-dogs végétariens et végétaliens. On y mange des hot-dogs piquants, savoureux, avec beaucoup de légumes rôtis, patates douces et autres. Méli-mélo réussi entre l’Asie, l’Afrique et les Antilles, voilà des hot-dogs qui ont du chien. L’ambiance là-bas est naturellement cool, les gens sont gentils et calmes !

tryci


La Tête dans les Olives (2 rue Sainte Marthe) est un de ces mini-restos où il n’existe qu’une seule table (réservation impérative !). On fait la cuisine devant vous, on vous sert, et vous avez l’impression de dîner chez vous, avec vos amis. Il faut d’ailleurs apporter le vin soi-même… Un lieu à découvrir pour tout voyageur amoureux des produits de la terre, de la mer et du soleil.

Avec sa verrière, ses miroirs et ses différentes teintes de vert, à La Fidélité (12 rue de la Fidélité), on se croirait dans un palais vénitien. Côté ambiance, on y retrouve un côté chic et décontracté qui tranche avec l’atmosphère du quartier, car ici, tout n’est que calme et volupté. La cuisine mêle des influences très cosmopolites, allant de l’Asie à l’Italie.

La Chambre aux Oiseaux (48, rue Bichat ) est l’adresse idéale pour un brunch dominical. Quand on en pousse les portes, on se retrouve entouré de piles des livres, de petits objets, de jolis tissus et de fauteuils de grand-mère. Les petits plats faits maison sont frais et gourmands. On y goûte la confiture maison (la confiture banane/rhum est à tomber par terre), on y entend le vinyle qui craque et on s‘y sent bien. Un vrai bonheur !

chambreoi


La Taverne de Zhao que l’on trouve au numéro 49 de la rue des Vinaigriers, a tout pour plaire. C’est pas cher, toujours frais et délicieux. On y goûte de la vraie cuisine chinoise et des spécialités de la province du Shaanxi. Vous y risquez d’y retourner souvent !

Marcel (90 quai de Jemmapes), comme son nom ne l’indique pas, est un resto indien. Ici au menu: raita, nan nature et curry à foison. A l’heure du brunch et aux beaux jours, pour changer des éternels pancakes arrosés de sirop d’érable, le Marcel vous propose une alternative exotique : pavé de saumon, malaï kofta (viande), burger bœuf ou poulet ou tourte aux légumes. Voilà de quoi ouvrir sérieusement votre appétit, d’autant plus que les boissons chaudes se servent à volonté !

marcet


Si vous chercher une autre adresse où bruncher : ne loupez sous aucun prétexte Le Farago ! C’est LE lieu trendy et tendance pour un brunch aux accents festifs. Situé à deux pas de la rue du Faubourg Saint-Denis, cour des Petites Ecuries, ce restaurant vous propose un brunch à se damer. Au menu ce sera boisson fraîche (jus de fruit ou cocktail), boisson chaude, assortiment de pains et confitures, assiette salée (œufs brouillés, bacon bellota, saumon et tomates au four), et dessert au choix. (Notre chouchou : le gâteau « Russe », à base de génoise et de crème praliné). Allez-y les yeux fermés !

farago


BARS

Le Xème (22 rue de Mazagran) est un bar vraiment sympa, à l’ambiance décontractée. Un bon petit spot où il fait bon traîner. Sur sa terrasse, les chaises colorées s’alignent, et si le coeur vous en dit il y a de la place pour danser à l’intérieur.

Chez Jeanette (47 rue du Faubourg-Saint-Denis) est un bar resté dans son jus, qui attire la jeunesse branchée des environs. Le fond sonore de bon goût plutôt rock, pop et hip-hop est parfait pour terminer une bonne soirée.

chez


Le 51 rue du Faubourg Saint-Denis est une adresse à retenir. C’est là que vous trouverez Le Syndicat avec sa vitrine anonyme, recouverte d’affiches, et son intérieur clinquant aux tonalités mordorées. Ici, on défend les spiritueux français en redonnant ses lettres de noblesse aux cognacs, armagnacs, eaux de vie… Vous croyiez tout connaître des cocktails ? Oubliez tout, et venez tout réapprendre sur fond de hip-hop !

les syndic


36 rue du Paradis : Bienvenue au Fantôme ! Ce restaurant et bar à cocktails adopte une décoration néo-rétro particulièrement réussie et originale, avec des chaises en formica associées à des moulures repeintes en bleu. Ce qui est sympa, c’est qu’on a accès aux bornes de jeux vidéos des années 80, un baby-foot ainsi qu’un jeu de fléchettes. Laissez parler votre âme d’enfant.

fatome


Si vous aimez les cocktails, il faut essayer ceux du Café Bonnie (9 rue des Récollets). On aime son ambiance décalée, sa déco avec du rose, du bleu, dans un esprit de mauvais goût assumé où l’on se sent très à l’aise. Et puis, il propose un des seuls happy hours du quartier. S’il y avait une seule chose à retenir, c’est bien ça !  

cafe bonnie

BOULANGERIES

La Liberté (39 rue des Vinaigriers) propose à n’en point douter le meilleur croissant de Paris : la pâte feuilletée est inversée, avec un double pliage et une double dose de beurre. On aime aussi son Pain du Coin, préparé avec un sel fumé qui vient de Washington.

Si les pâtisseries sont votre péché mignon, alors filez au Julhès, au 54 rue du Faubourg Saint-Denis, ou bien au Helmut Newcake (36, rue Bichat). C’est un peu LA pâtisserie dont tout le monde parle, puisqu’elle régale même les intolérants au gluten . Il faut connaître, car elle se fait discrète depuis la rue.

Autre incontournable du quartier : Du Pain et des Idées (34, rue Yves-Toudic), pour leur Pain des Amis, mais aussi pour leur Sacristain, qui est incroyable.

boulan


Au Michalak Takeaway (60 rue du Faubourg-Poissonnière) on voit tout ce qui se passe dans en cuisine, et rien que ça, ça vaut le détour. Les spécialités du jour sont élaborées chaque matin: les Kosmiks (verrines avec une cuillère), le Fantastik (tarte ou entremet) et les Truks (petites pépites chocolatées). Ces compositions sont imaginées en fonction des produits de saison. Le seul bémol : le prix. Comptez 6,50 euros pour un Kosmik.

CAFES

L’un des précurseurs du bon café à Paris se trouve au 10 rue de la Grange-aux-Belles : Le Ten Belles. Un coffee shop comme on les aime ! Tout petit, tout mignon et dans un quartier vraiment chouette, c’est le combo gagnant. Et quand on aperçoit la vitrine remplies de pâtisseries faites maisons : scones,  brownies, muffins… on comprend qu’on ne peut pas se promener du côté du canal Saint-Martin sans faire un arrêt ici.

SONY DSC

SONY DSC


Avant ou après dîner, pourquoi ne pas venir boire une bière ou une vodka-Perrier au Delaville Café (34 boulevard Bonne Nouvelle) ? C’est véritablement un hot spot du quartier où tout le monde à plaisir à se retrouver : les gens du théâtre d’à côté et ceux qui sortent du Grand Rex, en face…

del
Confortablement installé sur la petite terrasse ou à l’intérieur, avec un journal on un cappuccino aussi bon qu’en Italie, et un cookie dément. Le Look (17 rue Martel) est un café sans prétention, où tout est fait maison, avec des formules abordables pour le déjeuner (jus, salades, sandwichs, tartes…).

Le Café-Craft (24 rue des Vinaigriers) est un lieu qui accueille créatifs et travailleurs indépendants qui en ont marre de bosser seuls dans leur coin. Cafés et thés 5 étoiles, collations raffinées, design noir et blanc aux allures d’appartement: toutes les conditions sont réunies pour que vos cellules grises carburent à plein régime !

cafecraft


Le Café A (148 rue du Faubourg Saint Martin) est le fruit de la  transformation d’un ancien couvent en espace d’exposition. Plutôt bobo, branché et secret, il ouvre sur un jardin hors monde, un cour ombragée, et le personnel est vraiment sympa. Des chaises longues invitent à la détente : on peut bouquiner tranquillement au soleil la journée ou prendre un verre en soirée.

cafeA

FROMAGERS

La Crémerie Fromagerie Mercy (205 rue du Faubourg Saint Martin) propose de très beaux produits. L’équipe est accueillante et présente ses fromages avec un enthousiasme non dissimulé. Leur sélection de bleus est remarquable, ne passez pas à côté !

froma

Le fromager Laurent Bouvert (33 rue du Château-d’Eau) tient une délicieuse échoppe au marché de la porte Saint-Martin. On y trouve absolument tous les fromages de brebis; si vous aimez les Pyrénées vous aller être servis ! Il possède également une très belle sélection de champagnes de l’Aube : des champagnes rosés, plus fruités.

CAVE A VIN

Au Verre Volé (67 rue de Lancry) on vous propose un choix étonnant de bouteilles, notamment du vin bio. Une bonne occasion de découvrir des crus que vous ne connaissez pas. Vous pouvez aussi y déjeuner, et vous ne serez jamais déçu puisqu’ils ne lésinent pas sur la qualité des produits. On vous conseille leurs langoustines de Saint-Guénolé, dans le Finistère.


DIVERS

Le Comptoir Général (80 quai de Jemmapes) est un lieu fait de bric et de broc où on aime passer du temps. Vous pouvez y boire un verre, chiner, découvrir une expo, et acheter des fruits et légumes le week-end… C’est un endroit complètement dépaysant : de grandes salles décorées dans un style délabré, envahies par les plantes et les tapisseries, et on s’y sent très bien.

comptoir

La Terra Candido (57 rue Bichat) est une épicerie qui fournit depuis des années d’excellentes tables parisiennes (Septime, Saturne ou encore moi!). Ils ont ouvert un espace de vente pour le grand public à deux pas du Canal Saint-Martin. On y dégote de de très bons produits: anchois au sel, charcuterie de cochon noir bio de Calabre, burrata, parmesan… Et aussi les meilleures bufala et ricotta au lait de bufflonne de Paris !

Le Petit Capri Bazar (83 rue du Faubourd-Saint-Denis) est une autre épicerie italienne où vous trouverez un délicieux parmesan, de la mozza, des légumes secs ou encore du farro, une sorte d’épeautre en plus croquant.

capri


Au 29 rue des Vinaigriers, la Galerie Végétale réinvente le métier de fleuriste. Grâce à une splendide scénographie végétale, la boutique ressemble à une galerie d’art. Vous pouvez y acheter aussi bien des fleurs de saison que des objets de déco de créateurs contemporains.


POISSONNIER

Installé au fond du marché Saint-Quentin (85 bis, Boulevard Magenta), Le poissonnier Dominique Mary, ne fait pas de compromis : si la pêche du jour est médiocre, son stand est vide. Il ne vend que des produits dont il est fier, comme l’obsiblue, une gambas exceptionnelle naturellement bleue et des poissons de petits bateaux, débarqués le matin de Bretagne ou de Vendée, vendus à prix raisonnables. Ce puriste a aussi un bar à huîtres pour déguster sur place, on vous le recommande chaleureusement !

BALADES

Le jardin qui cache derrière l’hôpital Saint-Louis (1 avenue Claude-Vellefaux) est calme et charmant, avec des fleurs et des arbres bien entretenus. N’hésitez pas a en faire votre jardin secret !

Que ce soit à pied, à vélo, en patins à roulettes, en footing ou à trottinette, la balade le long du Canal Saint Martin, est à ne louper sous aucun prétexte ! Elle vous ouvrira les yeux, vous donnera de la sérénité et un bol d’air. L’atmosphère de ce canal, inauguré par Charles X en 1825, avec ses ponts, ses écluses et l’Hôtel du Nord, reste unique.

bateau


Si vous voulez faire une pause et vous détendre, il existe aussi d’autres espaces verts tels que le Square Villemin et la rue des Récollets, très proche de la Gare de l’Est et près du canal Saint Martin.

squarevil

SALLES DE CONCERT/ CLUB

Le New Morning (9 rue des Petites-Ecuries) n’est peut être pas la plus belle salle de concert de Paris, ni la plus chaleureuse, mais la programmation est toujours de bonne qualité pour le jazz, le reggae, la musique cubaine, la country ou le rock. On ne va pas s’en priver !

newmor

Pour finir en beauté vos soirées, pensez à faire un tout chez l’Inconnu (17 rue de Mazagran). A la cave vous pourrez vous balancer sur le son de jeunes DJs parisiens mixant électro, hip-hop, dubstep… Ces soirées-mix valent leur pesant de cacahuètes, on vous l’assure.

Les Etoiles (61 rue du Chateau-d’Eau) est un ancien cabaret créé en 1876. A la fois salle de concert & club, espace événementiel & lieu de création, le théâtre des étoiles renaît de ses cendres et vous attend pour de multiples expériences artistiques et sonores !

Au fond d’un superbe bâtiment art déco, la Java (105 rue du Faubourg du Temple) est le lieu de rendez-vous des rebelles noctambules parisiens depuis les années 1930. Club contestataire, on y programme des concerts rock garage, punk dub ou des soirées techno. Ici pas de hype parisienne, et ça fait du bien parfois !

lajava


Salle moderne avec balcon, fosse en pente et une super acoustique pour les concerts. L’Alhambra (21 rue Yves Toudic) n’a pas à rougir face aux incontournables du boulevard Rochechouart. La programmation y est très diversifiée et de qualité et la salle très accueillante. On vous le recommande !

A propos de l'auteur

Related Posts

Vous venez d’emménager dans le deuxième arrondissement de Paris, ou alors vous êtes tout...

Allez, cette fois-ci direction Bordeaux ! Souvent perçue comme une ville tranquille et...

On continue sur notre belle lancée, en vous faisant découvrir ce dimanche le 11ème arrondissement...

Laisser un commentaire